Le collectif ESA

Le projet

Le collectif s’inscrit dans 2 philosophies que sont l’économie sociale et solidaire et l’éducation nouvelle et plus spécifiquement l’éducation populaire. Par éducation populaire, le collectif axe son action plus particulièrement sur les accueils de jeunes: accueils collectifs de mineurs (public, privé, enfant, adolescents avec et sans hébergement) mais aussi points jeunes, MJC…

L’action du collectif se concentre sur le territoire des Alpes-Maritimes et noue, dans un objectif de complémentarité, son activité avec toutes les parties prenantes que peut considérer un accueil de jeunes.
Le collectif souhaite également être une structure ouverte considérant aussi bien les adhérents que les sympathisants.

Ses objectifs sont:

  1. Mutualiser les pratiques:
    Il s’agit de mettre en avant toute pratique et toute action permettant de valoriser les accueils de jeunes afin de développer l’action éducative. Il s’agit aussi de croiser des échanges de pratique afin de stimuler l’action pédagogique des éducateurs populaires
  2. Initier des démarches et des projets transversaux:
  3. Appuyer les professionnels du territoire des Alpes-Maritimes:
    Le collectif s’appuie sur les moyens suivants: site Internet, maillage territorial, commission de travail, parties prenantes…

Le collectif est une démarche initiée par des professionnels de terrain. Le collectif entend travailler dans le respect des différentes entités existantes et valoriser l’offre importante d’initiative déjà mise en place par des organismes publics et privés. Le collectif se placer dans une logique de partenariat voire d’alliance sans venir empiéter sur de nombreux pans de terrain.

Prendre son adhésion

Historique du collectif

La mise en place de ce collectif a pris tout son sens suite à une méthode de travail abordée sur une journée des directeurs qui s’est tenue en juin 2016 au fort de la Drette (structure gérée par le conseil départemental des Alpes-Maritimes). Cependant depuis 3 ans, un certain nombre de professionnels avait émis l’idée de travailler ensemble plus étroitement. Cette dynamique s’est surtout révélée par une commission de travail sur l’arbre pédagogique.

Après une réflexion et une préparation de près de 5 mois, une dynamique de professionnel a réuni l’ensemble des acteurs de l’éducation populaire (animateurs, directeurs, coordonnateurs, formateurs, organismes de formation…) à réfléchir le temps d’un weekend. La méthode de travail employée et pilotée par l’agence « Rêves et Veillées » était la réunion forum. Ce séminaire de travail s’est tenu durant le weekend du 7, 8 et 9 octobre 2016 au Centre international de séjour de l’association Cannes Jeunesse.

A l’issue de ce weekend, le collectif de professionnels de terrain a produit une « Synthèse axe de travail du collectif (31 Mo)  » donnant des perspectives de travail sérieuses sur le département 06. Les premières propositions concrètes des professionnels ont été: la création d’une page Facebook, la mise en place d’un site Internet, la création d’une association, la mise en place de commissions de travail…

Le 2 décembre, le collectif s’est réuni à l’Espace Magnan (Nice) afin d’élaborer les grands objectifs de ce collectif. Le nom du collectif a été entériné: Ensemble Sublimons l’Animation. Les échanges ont été riches et ont permis de mettre en avant les attentes de chacun des participants qu’en à ce collectif.

Le 12 décembre, le collectif s’est à nouveau réuni pour définir les objectifs de ce site ainsi que les grandes rubriques. De plus, les membres du collectif ont pu rencontrer Fanny Coll afin d’éclaircir la structure juridique la plus approprièe pour ce collectif. L’association semble être la forme juridique la plus favorable.

La création officielle du collectif s’est tenue le 17 janvier 2017 à l’Accueil Loisirs de la Jeunesse à Mandelieu pour finaliser les statuts et lancer officiellement l’association.
Les membres fondateurs sont (par ordre alphabétique):

  • Coralie Beacci
  • Sami BEN HOUIDHEG
  • Sandra BOURLIER
  • Lionel CORBIN
  • Frédéric DANESI
  • Charley DEVEAU
  • Stéphanie EMILY
  • Agnès FANTINO
  • Sabine FOURNIGAUT
  • Michael GUINE
  • Benjamin HAUPAIX
  • Ludovic HEDBAUT
  • Olivier LEMAIRE
  • Franck LEVIEUX
  • Janique MONTARIOL
  • Wissem OUESLATI
  • Simba PARDINI LEON
  • Stéphanie REVELLI
  • Michèle ROY
  • Margot SESTON
  • Julien THUILLIEZ
  • CEMEA PACA (avec Jean-Baptiste CLERICO).

Documents officiels

Le collectif ESA est une association loi 1901 régit par 2 textes fondamentaux que sont les statuts et le projet associatif.

Conseil d’administration et Bureau

Le collectif se structure autour d’acteurs physiques et moraux constituant l’entité délibérative de ce collectif.
L’organisation associative impose deux instances nécessaires à la bonne marche de l’association donc du collectif: le Conseil d’administration et le Bureau.

Les statuts et le règlement intérieur donne accès à la répartition des rôles entre les différentes instances: Bureau, Conseil d’administration et ses membres.

Le Bureau se compose de 3 fonctions renforcées par des adjoints:

  • Président: Ludovic HEDBAUT
  • Vice-président: Vacant
  • Secrétaire: Margot SESTON
  • Vice-secrétaire: Sandra Bourlier
  • Trésorier: Julien Thuilliez
  • Vice-trésorière: Charlotte Autran.

le Conseil d’administration se compose de 18 personnes physiques (sur un max. de 18 postes):

  • Agnès FANION
  • Benjamin HAUPAIX
  • Charley DEVEAU
  • Charlotte AUTRAN
  • Janique MONTARIOL
  • Julien THUILLIEZ
  • Johann ANGHINOLFI
  • Frédéric DANESI
  • Lionel CORBIN
  • Ludovic HEDBAUT
  • Margot SESTON
  • Marielle ASTIER
  • Olivier LEMAIRE
  • Sabine FOURNIGAUT
  • Sami BEN HOUIDHEG
  • Sandra BOURLIER
  • Wissem OUESLATI
  • Yann BEAUCAMPS
    (Au 27/01/2018)

Et de 6 personnes morales (sur un max. de 6 postes):

  • CEMEA PACA – Jean-Baptiste CLERICO
  • ASSOCIATION L’IBIS – Beena GUITTET
  • CENTRE COS – Marc DELAFUENTE
  • ESPACE MAGNAN – Alexandre VANDEKERKHOVE
  • CEJAM – Edwige FOURCOU
  • UFCV – Alexis GERBIER

Revue de presse

Cette partie récence l’ensemble des articles médias relatifs à l’action du collectif. Outre le site Internet du collectif, l’autre vecteur de communication est Facebook.